Close
Novatech 2016

ATM lauréat des Trophées NOVATECH 2016

La 9ème conférence internationale NOVATECH, s’est tenue à l’INSA Lyon du 28 juin au 1er juillet 2016. Cette conférence rassemble les acteurs de l’eau porteurs de projets d’aménagement ou de recherche sur le territoire national et international. C’est l’occasion de croiser les regards de professionnels issus de domaines différents. Ainsi des scientifiques, des hydrologues, des urbanistes, des paysagistes, des aménageurs, des architectes ou encore des sociologues ont partagé leurs points de vue et leurs retours d’expérience, en faveur de la construction d’une culture commune sur la gestion de l’eau, contribuant au transfert des connaissances et à l’évolution des pratiques pour une gestion durable de l’eau dans la ville.

Les trophées NOVATECH visent à récompenser les acteurs de l’aménagement dans des villes du monde entier.

Lors de cette conférence, 5 projets et études d’ATM ont été présentés.

La gestion des eaux pluviales dans le tissu urbain existant : la ville se reconstruit sur elle-même

La rue Sœur Valérie à Asnières-sur-Seine (92) : une opération de 0,4 hectares réalisée en 2012-2013. Cette rue a été requalifiée pour donner plus de place aux piétons et au végétal tout en permettant une déconnexion totale des eaux pluviales du réseau unitaire.

Le jardin des eaux à Fourqueux (78) : un square de 0,3 hectares réalisé sur 2014-2016, qui collecte les eaux pluviales des bassins versants de l’opération de requalification urbaine du centre-ville, soit 1,7 hectares au total. Une gestion de l’eau pluviale à ciel ouvert a été mise en place, avec une phytoépuration et l’infiltration des pluies courantes.

Cliquer ici pour accéder à cette publication

Dans le cadre de cette conférence, ATM a reçu le prix « coup de coeur  » du jury pour ces deux opérations à Asnières-sur-Seine et Fourqueux.

Le Petit Rosne de Sarcelles à Arnouville : la gestion des eaux comme outil d’aménagement à l’échelle d’une vallée

Le Petit Rosne de Sarcelles à Arnouville (95) : un site naturel à fort potentiel, situé autour de vastes ensembles urbains denses, existants et en devenir. La vallée du Petit Rosne compte une superficie d’environ 60 hectares. Cette étude pose la question de la rivière urbaine et de la manière d’imbriquer la ville, ses usagers, ses aménageurs, en redonnant sa place à la rivière et en reconnaissant la vallée. Il s’agit surtout de repenser l’aménagement de la vallée toute entière, à partir du projet de renaturation du cours d’eau dans un contexte de forte pression foncière.

Cliquer ici pour accéder à cette publication

Préservation et valorisation de la ressource en eau brute à Paris
Cliquez ici pour accéder à cette publication

Orientations d’aménagement et gestion de l’eau : un Assistant à Maîtrise d’Ouvrage (AMO) dans le jeu des acteurs
Cliquez ici pour accéder à cette publication

La gestion à ciel ouvert des eaux pluviales sur le territoire de Plaine Commune : retour d’expérience et étude sur les problématiques de gestion
Cliquez ici pour accéder à cette publication